Archives de la catégorie: alaune

articles en avant dans Partir avec

VOYAGE MUSICAL EN ITALIE DU NORD,
À TRAVERS SES PLUS BEAUX THÉÂTRES

NOS ACCOMPAGNATEURS

dominique-greinierPatrick BARBIER

D’origine nantaise, Patrick Barbier est professeur émérite de l'Université catholique de l'Ouest-Angers. Il s'intéresse aux rapports entre la musique et la société, à l'époque baroque et à l'époque romantique. Vice-chancelier de l'Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire, il a publié une douzaine d'ouvrages traduits en plusieurs langues, et donne de nombreuses conférences en France et à l'étranger. Il collabore depuis la 1ère édition-1995 à la Folle Journée de Nantes, écrit des articles dans de nombreuses revues et a produit des séries d'émissions sur France-Musique.

Prix par personne

sur une base de
Supplément en chambre individuelle

2770 €

30 pers.

295 €
Du mardi 24 septembre au mardi 1er octobre 2019

Pendant le voyage… Quatre conférences musicales animées par Monsieur Patrick Barbier et la découverte de huit salles d'exception.

L’Italie, pays qui a inventé l’opéra, a conservé de magnifiques théâtres qui vont de la Renaissance au baroque tardif. Ce voyage permettra de découvrir huit salles d’exception et d’assister à trois spectacles prestigieux à Venise, Parme et Milan, en plus de visiter la villa de campagne de Giuseppe Verdi.

Jour 1 :   mardi 24 septembre 2019
PARIS / VENISE

En tout début d’après-midi, envol de Paris-Roissy à destination de Venise.
Accueil à l'aéroport, puis départ vers la célèbre place Saint Marc.

Découverte guidée de la Basilique Saint-Marc. Son église a gardé la structure qu’elle avait avant que l’or et les marbres n’en décorent l’intérieur comme l’extérieur. Visite du Trésor et du musée de la Basilique. Installation à l’hôtel.

Soirée conférence animée par M. Barbier.
Dîner et nuit à Venise.

Jour 2 :   mercredi 25 septembre 2019
VENISE

Journée consacrée à la découverte guidée de Venise ; l’église Santa Maria della Pietà ; réputée pour son acoustique. Toute l’architecture a été pensée en fonction des concerts que l’orphelinat voisin donnait depuis le XVIIème siècle et qui étaient dirigés par des maîtres fort célèbres, comme Antonio Vivaldi. La Scuola San Giorgio degli Schiavoni ; l’église Santa Maria dei Derelitti ou Ospedaletto (XVIème siècle), dédiée à l’origine à l’accueil des malades et des indigents qui bénéficiaient d’une éducation musicale avec de prestigieux compositeurs tels Vivaldi. Nous poursuivrons par la place San Zanipolo, dont l’église abrite des œuvres de Bellini et Véronèse. Elle est surnommée le Panthéon de Venise en raison du nombre de notables qui y sont inhumés. Déjeuner en cours de visite. Soirée spectacle à la Fenice (selon programmation : Madame Butterfly). Dîner libre, nuit à Venise.

Jour 3 :   jeudi 26 septembre 2019
VENISE / PADOUE

Matinée consacrée à la visite guidée de la Galerie de l’Académie qui occupe le prestigieux siège de la « Scuola Grande di Santa Maria della Carita », l’une des plus anciennes fraternités séculières de la ville. Le musée abrite la plus grande collection de peintures vénitiennes du XIVème siècle, du style gothique et byzantin aux artistes de la Renaissance. Déjeuner à Venise.

L’après-midi, départ en direction de Padoue. Visite guidée de la Chapelle des Scrovegni, dont les fresques furent peintes avec une étonnante virtuosité par Giotto. Elles sont consacrées à la vie de la Vierge et à celle de Jésus, tandis qu’au-dessus de la porte, un impressionnant Jugement dernier clôt la série. Puis visite guidée du théâtre Verdi du XVIIIème siècle. Installation à l’hôtel.

Soirée conférence animée par M. Barbier. Dîner libre et nuit à Padoue.

Jour 4 : vendredi 27 septembre 2019
PADOUE / VICENCE / MANTOUE

Le matin, départ en direction de Vicence, véritable joyau : la ville de Palladio, l’architecte des palais, avec les merveilles d’équilibre et d’harmonie que sont ses villas et son Teatro Olimpico : l'une des merveilles artistiques de Vicence, site du patrimoine mondial de l'UNESCO. Ce Splendide théâtre fut dessiné en 1580 par Andréa Palladio sur le modèle des théâtre antiques. Balade, dans le corso Palladio, rue principale de Vicenze, qui constitue à elle seule, par la présence de nombreux palais, une leçon d’architecture magistrale.

Déjeuner à Vicence. L’après-midi, découverte guidée du musée Civico, considéré comme l’une des productions architecturales majeures de Palladio. En fin de journée, continuation vers Mantoue, l’ancienne capitale des Gonzague, princes-artistes de la Renaissance qui en firent l’un des phares de l’Europe. La tradition d’une ville d’art et d’esprit se perpétue, en conservant un riche patrimoine qui lui a valu, avec Sabbioneta, l’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Installation à l’hôtel. Soirée conférence animée par M. Barbier.
Dîner libre et nuit à Mantoue.

Jour 5 :   samedi 28 septembre 2019
MANTOUE

Journée consacrée à la découverte guidée de Mantoue.

Découverte du Palais Ducal, puis du Théâtre scientifique, charmant petit théâtre érigé au XVIIIème siècle par la famille Bibiena, dévolu aux concerts et aux petites formes. Il est l’un des rares théâtres qui puisse être éclairé par la lumière du jour. Déjeuner à Mantoue.

Visite guidée du Palazzo Té, immense villa suburbaine construite dans les années 1525-1535, par Giulo Romano pour Frédéric II de Gonzague. L’intérieur de ce palais fut décoré avec faste par l’artiste et son atelier. La salle des Géants est la plus connue, par ses fresques en trompe l’œil, représentant la colère de Zeus contre les Titans.

Soirée conférence animée par M. Barbier.
Dîner libre et nuit à Mantoue.

Jour 6 :   dimanche 29 septembre 2019
MANTOUE / SABBIONETA / PARME

Le matin, départ pour Sabbioneta. C’est Vespasien de Gonzague, qui à partir de 1558, fit construire la ville. Homme raffiné et cultivé, Vespasien tint à diriger lui-même les travaux de sa « ville idéale ». Le résultat forme un ensemble urbain remarquable, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Promenade guidée, dans la ville, qui nous mènera vers le théâtre ducal (1597), première salle de spectacle totalement autonome, réalisée par Scamozzi.

En fin de matinée, départ pour Parme petite ville aux confins de la Lombardie et de l’Emilie, que la grande famille Farnèse a magnifié durant deux cents ans. Elle fut la patrie de nombreux artistes. Déjeuner à Parme.

L’après-midi, découverte guidée du palais de la Pilotta, ainsi nommé parce qu’on y jouait à la pelote dans les cours. Il abrite le Théâtre Farnèse (1628), impressionnant fer à cheval en gradins de 5000 places où ont été donnés certains des premiers opéras. Installation à l’hôtel.

Soirée spectacle au Théâtre Regio (selon programmation : Nabucco de Verdi). Dîner libre et nuit à Parme.

Jour 7 :   lundi 30 septembre 2019
PARME / SANT’AGATA / MILAN

Le matin, départ en direction de Sant’Agata di Villanova sull’Arda où se trouve la maison de Verdi, ultime résidence de l’artiste, située au mileu d’un parc de 7 hectares. Déjeuner. L’après-midi, continuation vers Milan. Visite guidée du musée du théâtre de la Scala. Au cours de la visite, nous accèderons au foyer et, de là, à l’une des loges d’où l’on aperçoit la salle (sous réserve de répétitions). Le Théâtre lyrique le plus célèbre au monde surprend par sa simplicité extérieure, qui ne laisse rien deviner de la magnificence de sa salle. Installation à l’hôtel. Dîner libre.

Soirée spectacle au Teatro alla Scala. (selon programmation : Ballet Giselle).Nuit à Milan.

Jour 8 :   Mardi 1er Octobre 2019
MILAN / PARIS

Le matin, découverte guidée du Duomo, impressionnant chef-d’œuvre de l’architecture gothique flamboyante, à la fois colossal et léger, hérissé de clochetons, pinacles, gâbles, et animé de plusieurs milliers de statues Poursuite par la visite de l’église San Satiro, chef-d’œuvre de l'époque Renaissance milanaise. Découverte de la « Cène de Léonard de Vinci », située dans la salle à manger d'origine de l’ancien couvent dominicain qui appartient à l’église Santa Maria delle Grazie, et plus précisément dans le réfectoire du couvent. Elle fait partie des œuvres les plus célèbres du monde, réalisée entre 1494 et 1498. Déjeuner.

L’après-midi, transfert vers l’aéroport de Milan.
Envol de Milan à destination de Paris-Roissy Charles de Gaulle.

NB : L’ordre des visites peut être soumis à certaines modifications.

VOYAGE A SAINT PETERSBOURG

NOTRE ACCOMPAGNATEUR

Le Père Bernard HEUDRÉ

Né à Rennes en 1945, le Père Bernard Heudré a suivi une formation théologique et historique à l’Université Catholique d’Angers et à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes. Il a joint une expérience pastorale et une mission d’enseignant à l’Université dont il fut l’étudiant, et au Grand Séminaire de Rennes où il enseigne toujours l’histoire de l’Eglise.

Son intérêt pour la culture dans toute la diversité de ses expressions l’a conduit à assurer la charge de délégué épiscopal pour la pastorale de la culture. Il donne de nombreuses conférences et participe régulièrement à des colloques, notamment sur la littérature du XIXe siècle. Très tôt, son goût des voyages l’a amené à accompagner des groupes, avec une prédilection pour l’Asie et la diversité des expressions artistiques de l’Europe.

Prix par personne

sur une base de
Supplément en chambre individuelle

1695 €

30 pers.

315 €

CULTUREL ET SPIRITUEL

Du 31 mai au 06 juin 2019

Voyage COMPLET

Saint Pétersbourg c'est avant tout la ville impériale, créée par Pierre le Grand sur des marécages à l'embouchure de la Neva, et embellie par les impératrices Élisabeth Petrovna et Catherine II.

.

Jour 1        RENNES / AMSTERDAM / SAINT PETERSBOURG

le matin : Envol de Rennes, à destination de Saint Pétersbourg via Amsterdam.

après-midi : Arrivée à l’aéroport de Saint-Pétersbourg.

Récupération des bagages.

Accueil à l'aéroport par votre guide local francophone.

Dîner et nuit à Saint Pétersbourg.

Jour 2        SAINT PETERSBOURG

Le matin, Tour panoramique afin de repérer le plan très simple de la ville qui s'oriente autour de trois artères principales, rayonnant depuis l'Amirauté : la Perspective Nevski, la Rue Dzerjinski et la Rue Maïorov. C'est dans ce périmètre et sur les bords du fleuve que se trouve le centre historique de la ville.

Visite de la Forteresse Pierre-et-Paul située sur un îlot ceinturé par la Grande Neva et le Canal de Kronwerk. Sa construction fut décidée par le Tsar afin de préserver et défendre le débouché sur la Baltique, récemment arraché aux Suédois. Cette immense forteresse renferme la célèbre Collégiale Saint-Pierre et Saint-Paul, dont la flèche dorée est l'un des symboles de la cité.

Visite du Palais Menchikov. Cette demeure, au faste ostentatoire, est à la hauteur de son illustre propriétaire : Menchikov, ami du tsar, général de l'armée et premier gouverneur de St-Pétersbourg, qui recevait ici les ambassadeurs étrangers. Il appartient aujourd'hui à l'Ermitage et renferme une riche collection de meubles et d'objets qui témoignent du raffinement de l'aristocratie russe au début du 18e s.

Déjeuner à Saint-Pétersbourg.

L’après-midi, découverte extérieure du Palais d’Hiver. Siège, depuis la révolution d'Octobre, du musée de l'Ermitage, le palais d'Hiver impressionne par sa longue façade vert pistache ponctuée de 400 colonnes d'un blanc immaculé

Puis, visite de l’Ermitage bâtiment principal, qui abrite plus de trois millions d'œuvres d'art, dont 15 000 "seulement" exposées. Les maîtres des plus grandes écoles sont ici représentés.

Dîner et nuit à Saint-Pétersbourg.

 Jour 3        SAINT PETERSBOURG

Le matin, messe à l’église Sainte Catherine

Visite du musée Russe. C'est dans ce magnifique musée, qui possède l'une des plus riches collections d'art russe du pays, que vous découvrirez les trésors de la peinture, de la sculpture et de l'art populaire russes. Des icônes aux toiles suprématistes de Malevitch, en passant par les œuvres réalistes des Ambulants, le musée retrace la somptueuse histoire de l'art russe, avec ses différents mouvements et périodes.

Puis, visite de l’église du Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé, appelé également église de la Résurrection du Christ. Cet édifice est un des plus éclatants exemples du style néo-russe. Avec ses coupoles torsadées, il s’inspire manifestement de la cathédrale de Basile-le-Bienheureux, sur la place Rouge à Moscou. Sa construction est liée à un évènement tragique de l’histoire : l’assassinat du tsar Alexandre II en 1881. L’église est un chef-d’œuvre de l’art des mosaïques russes. L’immense surface des mosaïques (qui s’étend sur 7000 m2) couvrant les façades et les murs en fait un ensemble unique en Russie.

Déjeuner à Saint-Pétersbourg.

L’après-midi, départ vers Pouchkine.

Visite du Domaine Impérial de Pouchkine (Palais Tsarkoie Selo) où Catherine Ier avait établi sa résidence. Il est situé à environ 30 km de Saint-Pétersbourg. Il est composé de deux palais dont le Palais Catherine, joyau de l’architecture baroque. C’est l’Impératrice Catherine II qui est à l’initiative de cette construction en 1750 dont le dessein fut d’éclipser le Château de Versailles.

Visite du palais et du parc.

Retour en ville.

Dîner et nuit à Saint-Pétersbourg.

Jour 4      SAINT PETERSBOURG

Le matin, visite de la Laure Alexandre Nevski.

Visite du monastère de la laure de la Sainte Trinité Alexandre Nevski, le plus grand établissement monastique dans l'Eglise orthodoxe : entouré de fossés et de remparts, il comprend onze églises et quatre cimetières.

Visite du Cimetière Tikhvine près de la Laura Nevsky. Le cimetière Notre-Dame-de-Tikhvine a été établi en 1823. Dans cet émouvant cimetière sont inhumés plusieurs personnalités des Arts et des Lettres russes.

Puis, découverte du Palais Stroganov. Vous reconnaîtrez le palais Stroganov aux cariatides, médaillons et gueules de lion qui ornent sa façade rose et blanche. On le doit à l'Italien Bartolomeo Rastrelli, qui le construisit en 1753-1754 en style baroque pour le comte Sergueï Stroganov. L'intérieur, mélange de baroque et de néoclassicisme puisqu'il fut redécoré au 18e s. par Andreï Voronikhine, est somptueux. Il accueille aujourd'hui une partie des collections du Musée russe et un musée de figures de cire dédié aux tsars de Russie.

Déjeuner à Saint-Pétersbourg.

L’après-midi, visite du musée Fabergé. Émerveillée par l'œuf que lui offrit Alexandre III en 1885, un trésor d'orfèvrerie en or, émail et pierres précieuses, Maria Feodorovna demandera chaque année un nouvel œuf à son impérial époux. C'est le joaillier Carl Fabergé (1846-1920) qui créa ce joyau, et neuf de ses œuvres sont désormais exposées dans le palais Chouvalov, restauré en 2014. La collection compte en outre plusieurs centaines d'objets créés par la maison de joaillerie et par d'autres orfèvres russes.

Ensuite, découverte extérieure du Palais de Marbre. Le palais de Marbre, d'aspect un peu sévère, doit son nom à la profusion de marbre qui l'habille, à l'extérieur comme à l'intérieur. Catherine II, qui voulait l'offrir à son favori, Grigori Orlov, le souhaitait particulièrement fastueux, et fit appel à son architecte de prédilection, Antonio Rinaldi. Il exprima tout son talent dans l'escalier d'apparat et la salle de Marbre, ornée de 30 variétés de marbre. C'est aujourd'hui une annexe du Musée russe, qui organise de prestigieuses expositions.

Enfin, promenade dans le Jardin d’été.

Dîner et nuit à Saint-Pétersbourg

Jour 5        SAINT-PETERSBOURG

Le matin, visite de l’église Saint Nicolas des Marins. Comme beaucoup de cathédrales russes, St-Nicolas-des-Marins comporte deux églises : une partie basse, destinée aux offices quotidiens, et une partie haute qui accueille les événements festifs et les messes du week-end. Cette dernière exhibe un décor opulent, dans le style baroque en vogue au milieu du 18e s. lorsqu'elle fut construite à la demande de l'impératrice Élisabeth. Elle fut consacrée à saint Nicolas, le patron des marins, qui vivaient nombreux dans le quartier.

Visite du Palais Youssoupov : Exposition Assassinat de Raspoutine. Un musée de cire, installé dans les sous-sols du palais Ioussoupov, pour revivre la funeste soirée où, le 17 décembre 1916, l'effrayant Raspoutine, moine débauché et guérisseur très influent à la cour, fut assassiné par le prince Félix Ioussoupov et ses complices, de jeunes nobles russes. Longtemps on pensa qu'on avait tenté de l'empoisonner et de l'abattre avant de le noyer, mais il semblerait que Raspoutine ait été assassiné d'une balle en pleine tête par un agent des services britanniques.

Puis, découverte de la cathédrale Saint Isaac, construite en commémoration du jour de la naissance du Tsar Pierre Ier, le 30 Mai. Aujourd'hui transformée en musée, la cathédrale renferme de véritables trésors. Du sommet de la Coupole, nous jouirons d’une vue magnifique sur l'ensemble de la ville et le golfe de Finlande.

Déjeuner en ville.

L’après-midi, visite du musée-appartement de Dostoïevski. Ancien appartement de l’écrivain russe. De 1878 à 1881, il a en effet habité cet appartement. Totalement réaménagées pour servir d’appartement communautaire sous le régime soviétique, les différentes pièces du musée ont été restaurées dans les années 1960 d’après des archives familiales, de façon à recréer le cadre de vie de l’écrivain. Aujourd’hui les différentes salles de l’appartement vous ouvrent les portes de l’univers de Dostoïevski.  Le plus remarquable de cette collection réside notamment dans l’impressionnante bibliothèque qui regroupe la quasi-totalité des éditions des œuvres de l’écrivain. Dans l’appartement voisin, est installée une petite exposition en lien avec les univers de ces romans.

Dîner et nuit à Saint-Pétersbourg. 

Jour 6        SAINT-PETERSBOURG

Le matin, découverte de Notre Dame de Kazan. Inspirée de St-Pierre-de-Rome, la cathédrale Notre-Dame-de-Kazan dresse son dôme impressionnant (76 m de haut) et sa longue colonnade en hémicyle sur la perspective Nevski. Paul Ier la fit construire entre 1801 et 1811 par Andreï Voronikhine pour abriter la précieuse icône de la Vierge de Kazan, protectrice des Romanov depuis la victoire de Michel face aux Polonais en 1612. Remarquez son beau portail en bronze, copie parfaite de la porte du Paradis du baptistère de Florence.

Puis, visite du musée appartement de Pouchkine. C'est dans cet hôtel particulier que le plus grand poète de la Russie impériale, Alexandre Pouchkine, s'éteignit en janvier 1837, quelques jours après le duel qui l'avait opposé à Georges d'Anthès. À l'étage, qui abritait les appartements privés, se trouvent la bibliothèque de 4 000 volumes et le cabinet de travail du poète. de 09h00 à

Déjeuner en ville.

L’après-midi, promenade sur la perspective Nevsky avec magasin Eliseeïv et place Ostrovsky.

Dîner et nuit à Saint-Pétersbourg.

Jour 7        SAINT-PETERSBOURG / PARIS / RENNES

Dans la nuit, transfert à l’aéroport de Saint-Pétersbourg.

Décollage de Saint-Pétersbourg, à destination de Rennes via Paris

le midi : Arrivée à l’aéroport de Rennes.

Récupération des bagages.

NB : L’ordre des visites peut être soumis à certaines modifications.

VOYAGE EN ARMÉNIE
LE PREMIER ÉTAT CHRÉTIEN

NOTRE ACCOMPAGNATEUR

Jean-François Colosimo
Historien des religions, philosophe et théologien, Jean-François Colosimo est directeur général des Editions du Cerf après avoir été président du Centre National du Livre. Il est l’auteur de plusieurs essais dont Aveuglements : religions, guerres, civilisations paru en 2018. Il a aussi écrit plusieurs films documentaires diffusés sur France Télévision ou Arte dont le dernier, Iran, une puissance dévoilée, 1908-2008. Il animera au cours du voyage plusieurs conférences durant lesquelles il traitera de l’actualité géopolitique et religieuse de l’Arménie ainsi que de la Géorgie.

Prix par personne

sur une base de
Supplément en chambre individuelle

2600 €

20 à 40 pers.

550 €

POUR TOUS NIVEAUX

Une sélection

Du 13 au 24 juin 2019

Pendant le voyage… Ne manquez pas cette émouvante destination qui fascine avec ses paysages à couper le souffle et ses monastères nichés au coeur des montagnes.

De la capitale Erevan au Mont Ararat, en passant par le Canyon de Noravank,  Ce voyage permettra de découvrir de nombreuses villes d'exception et l'architecture remarquable des monuments.

Jour 1 – Jeudi 13 juin – PARIS - EREVAN
Envol de Paris à destination d’Erevan via Kiev, arrivée en soirée et installation à l’hôtel.

Jour 2 – Vendredi 14 juin – EREVAN
Découverte des principales curiosités de la capitale arménienne et tour d’horizon de la ville : le Parc de Haghtanak (parc de la Victoire), la statue de la mère Arménie, la cascade, la place de la liberté, le boulevard septentrional, la place Charles Aznavour ou encore celle de la République - autrefois la place Lénine. Elle est entourée de cinq ensemble de bâtiments : la galerie nationale d’Arménie et le musée d’Histoire de l’Arménie, le ministère des  Affaires étrangères, l’hôtel Marriott Armenia, le ministère des transports et communications, ainsi que la poste et le palais du gouvernement. Non loin, la Mosquée bleue est la seule mosquée existante sur le territoire d’Arménie. Elle est composée d’une salle de prière principale, de 28 autres salles, d’une bibliothèque et d’une cour intérieure. Visite du musée d'Histoire de l'Arménie et ses collections archéologiques, ethnographiques et numismatiques. Enfin, vous découvrirez le mémorial et le musée du génocide arménien perpétré de 1915 à 1922. En fin de journée, rencontre avec le père Komitas.

Jour 3 – Samedi 15 juin
EREVAN – MONASTERE DE GUEGHARD - EREVAN
Départ pour la région de Kotayk avec la visite du monastère de Guéghard. Guéghardavank signifie “la lance sacrée” car la lance aurait servi à la crucifixion du corps du Christ. Chef-d’oeuvre de l’architecture médiévale, fondé au IVe siècle, il est aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Après la visite, vous assisterez à un concert de musique. Visite du temple païen de Garni, consacré au Dieu du soleil Mithra. C’est l’unique monument hellénistique d’Arménie. Il fut construit sous le roi Tiridat Ier (77 avant J.C.). Retour à Erevan, dîner et nuit à l’hôtel.
Environ 2h30 de route dans la journée.

Jour 4 – Dimanche 16 Juin – EREVAN – GYUMRI - EREVAN
En matinée, célébration d’une messe, puis départ pour la région de Chirak et la ville de Gyumri considérée comme la seconde ville de la république d’Arménie et l’une des plus anciennes villes du pays. Sur place, rencontre avec une religieuse responsable du centre Boghossian qui accueille depuis 1998 une cinquantaine d’enfants parmi les plus défavorisés de la ville. Ils y reçoivent une aide scolaire ainsi qu’une éducation religieuse et les plus démunis, ont la possibilité de loger au centre. Retour à Erevan. Dîner et nuit à l’hôtel.
Environ 4h de route dans la journée.

Jour 5 – Lundi 17 Juin – EREVAN - ZVARTNOTS - EREVAN
Départ pour la région d’Armavir. Découverte du site archéologique de Zvartnots datant du VIIe siècle. Il représente un exemple unique d’architecture arménienne du début de l’ère
chrétienne. Ce lieu a exercé une influence considérable sur l’architecture de cette époque, mais aussi sur celle des siècles suivants. Visite de l’église de Sainte-Hripsimée (VIIe siècle) dédiée à la sainte martyre du même nom et découverte de la cathédrale d’Etchmiatsin, le plus ancien lieu de culte chrétien en Arménie où se trouve également le siège du Catholicos de tous les arméniens. Elle a été construite entre 301-303 par Grégoire l’Illuminateur, le fondateur de l’Église arménienne apostolique. La journée se finira par une rencontre avec le père Partev, prêtre apostolique, à l’église de la Sainte Mère de Dieu, église apostolique près d’Edjmiatzin. En fin de journée retour à Erevan. Dîner et nuit à l’hôtel. Environ 1h15 de route dans la journée.

Jour 6 – Mardi 18 Juin
EREVAN - KHOR VIRAP - NORAVANK - KARAHOUNDJ -
GORIS
Départ pour la région d’Ararat et découverte du monastère de Khor Virap dominé par le mont Ararat. Visite du monastère de Noravank, bâti sur l’emplacement d’une église du IXe - Xe siècles. C’est ici que St. Grégoire l’Illuminateur a passé 13 années de sa vie avant d’évangéliser l’Arménie. Après le déjeuner, départ vers Karahoundj, un complexe mégalithique hors du communs construit au VI millénaire avant JC. Situé à 1770 mètres d’altitude, c’est un alignement de blocs de pierre du nord au sud, avec un cercle parfait dans le centre. Enfin, arrivée dans la ville de Goris située le long d’une rivière dans une vallée entourée de montagnes. Installation à l’hôtel et dîner sur place.
Environ 4h30 de route dans la journée.

Jour 7 – Mercredi 19 juin
GORIS – TATEV – SELIM – NORATOUS - SEVAN
Départ pour le site de Khndzoresk. Le village fut un site troglodytique, creusé dans les tufs volcaniques rappelant quelque peu la Cappadoce, habité jusqu’au début du XXe siècle
et dont il subsiste des traces notables. Ces grottes sculptées par les hommes, étaient utilisées non seulement comme des habitations mais aussi comme un sanctuaire. Continuation vers le monastère de Tatev, considéré comme l’un des plus grands monastères d’Arménie et ayant pour seul accès, le téléphérique, l’un des plus longs au monde. Après le déjeuner, départ pour la ville de Selim. Découverte du caravansérail situé sur la route de la soie. Construit en 1332 il est l’un des mieux préservés de cette ancienne route commerciale. Arrêt à Noratous, vieux village arménien célèbre pour son cimetière qui comprend le plus grand nombre de khatchkar, ces stèles de forme arquées ou rectangulaires sculptées d’une ou de plusieurs croix accompagnées souvent d’un décor ornemental, parfois de figures humaines et d’inscriptions. Spécificité de l’art arménien, elles incarnent la christologie de l’Église apostolique arménienne, en ce qu’elles ne représentent pas la mort du Christ mais sa nature divine, en un arbre de vie. Enfin, vous poursuivrez votre excursion vers la région de Guégharkounik pour admirer «la mer arménienne», le lac Sevan. Installation à l’hôtel et dîner sur place.
Environ 5h30 de route dans la journée.

Jour 8 – Jeudi 20 juin
SEVAN – SEVANAVANK – HAGHARTSIN – DILIJAN
Découverte du monastère de Sevan, Sevanavank ou monastère des Saints-Apôtres de Sevan, situé sur une péninsule du lac dans la région de Guégharkunik. Il est fondé en 874 par la princesse Mariam Bagratouni et à l’initiative du futur Catholicos Machtots, sur l’emplacement d’un monastère du IVe siècle détruit par les Arabes.Traversant les siècles, Sevanavank est partiellement détruit dans les années 1930. Il n’en subsiste aujourd’hui que deux églises, Sourp Arakelots (« Saints-Apôtres ») et Sourp Astvatsatsin (« Sainte-Mère-de-Dieu »), aujourd’hui parties intégrantes du séminaire adjacent, l’Académie théologique Vazkenian. Le monastère est un des lieux les plus visités en Arménie.
Passage par la région de Tavouche et la ville de Dilijan réputée. Voyage principal pour sa préservation de l’habitat traditionnel. Visite du centre historique, le quartier de Old Dilijan puis du monastère de Haghartsin datant du Xe-XIVe siècle.
Environ 1 h 00 de route dans la journée.

Jour 9 – Vendredi 21 juin – HAGHPAT – SANAHIN – EREVAN
Découverte du monastère de Haghpat (Xe-XIVe siècles), inscrit au patrimoine mondial de l’humanité à l’UNESCO. Il est parmi les plus célèbres centres religieux et culturels de l’Arménie médiévale. Visite du couvent de Sanahin. Il est un des exemples remarquables de l’architecture religieuse qui s’est développée dans le pays du Xe au XIIe siècle. En fin de journée, retour à Erevan.
Environ 6 h00 de route dans la journée.

Jour 10 – Samedi 22 juin
EREVAN – MATENADARAN – EREVAN
Visite du Matenadaran ou Institut Machtots de recherches sur les manuscrits anciens. Il est classé parmi les plus riches dépôts de manuscrits et de documents d’archives et parmi les plus importants centres de recherches arménistes et orientalistes du monde. Le lieu abrite 17 500 des 30 000 manuscrits arméniens conservées. Après le déjeuner, visite du musée Martiros Sarian, le père de la peinture arménienne moderne. Retour à Erevan.
Installation à l’hôtel.

Jour 11 – Dimanche 23 juin – EREVAN - AMBERD - EREVAN
Route vers le complexe d’Amberd, «une forteresse dans les nuages», fondé au VIIe siècle sous le règne des princes Kamsarakan. C’est l’un des plus grands exemples de construction de forteresse arménienne. Le site comprend une grande variété de bâtiments (église, chapelle, portes, etc). Après le déjeuner, visite du monastère de Saghmosavank ou monastère des psaumes datant des Xe et XIe siècles, situé dans la région d’Aragatsotn surplombant la vallée du Kasakh. En fin de journée, vous découvrirez Karmravor («rouge»), une minuscule chapelle cruciforme du VIIe siècle, d’autant plus touchante qu’elle a gardé sa couverture de tuiles d’origine sur sa coupole octogonale, percée de quatre fenêtres soulignées par des arcs ornés modestement de motifs géométriques.
Retour à Erevan, dîner et nuit à l’hôtel.
Environ 2h45 de route dans la journée.

Jour 12 – Lundi 24 juin – EREVAN – PARIS
Dans la nuit, transfert à l’aéroport d’Erevan et retour à Paris via Kiev. Arrivée en fin de matinée.
Ou continuation pour l’extension en Géorgie.

 

NB : L’ordre des visites peut être soumis à certaines modifications.

VOYAGE MUSICAL EN RUSSIE
MOSCOU ET SAINT-PÉTERSBOURG

NOTRE ACCOMPAGNATEUR :
Patrick BARBIER

patrick-barbier

D’origine nantaise, Patrick Barbier est professeur émérite de l'Université catholique de l'Ouest-Angers. Il s'intéresse aux rapports entre la musique et la société, à l'époque baroque et à l'époque romantique. Vice-chancelier de l'Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire, il a publié une douzaine d'ouvrages traduits en plusieurs langues, et donne de nombreuses conférences en France et à l'étranger. Il collabore depuis la 1ère édition-1995 à la Folle Journée de Nantes, écrit des articles dans de nombreuses revues et a produit des séries d'émissions sur France-Musique.

 

 

Prix par personne

sur une base de
Supplément en chambre individuelle

2760 €

35 pers.

495 €

AVEC TROIS CONFÉRENCES MUSICALES !

Du jeudi 29 juin au samedi 6 juillet 2019

Pendant le voyage…. Trois conférences musicales animées par Monsieur Patrick Barbier et quatre soirées spectacles/concerts : Théâtre Mariinsky, Théâtre Bolchoï, Philharmonie de Saint-Pétersbourg et Capella Glinka.

Jour 1 : Samedi 29 juin 2019
PARIS / MOSCOU
Le matin, envol de Paris-Roissy à destination de Moscou.
Accueil à l'aéroport par votre guide local francophone moscovite.
Déjeuner panier repas servi à l’aéroport. Tour panoramique de la ville pour découvrir les incontournables de la capitale russe, les quartiers anciens et modernes, reflétant la très riche histoire du pays et de sa capitale. Dîner et nuit à Moscou.

Jour 2 : Dimanche 30 juin 2019
MOSCOU
Le matin, découverte guidée du Kremlin. Visite de la Cathédrale de l’Annonciation, l’une des plus anciennes églises en pierre blanche de Moscou et du Kremlin : surmontée de cinq imposants dômes dorés, elle vit se succéder les couronnements, l’intronisation des patriarches et les mariages des tsars. Visite extérieure du Grand Palais du Kremlin : véritable symbole du pouvoir soviétique, fièrement dressé, depuis plusieurs siècles, sur un escarpement rocheux dominant la Moskova. (Inclus : visite du territoire et d’une cathédrale). Déjeuner à Moscou. L’après-midi, départ pour le quartier Zamoskvorietchié « au-delà de la Moskova ». C’est aussi dans ce quartier que se trouve la Galerie nationale Tretiakov. C’est à un passionnant voyage dans un monde assez mal connu, celui de la peinture russe, que nous convie cette galerie, née de l’enthousiasme d’un seul homme. Dîner à proximité de Bolchoï. Soirée au théâtre Bolchoï : ballet ou opéra-programme à venir. Nuit à Moscou.

Jour 3 : Lundi 01 juillet 2019
MOSCOU / KLINE / MOSCOU
Le matin, route vers Kline, située dans la région de Moscou, 85 km au nord-ouest de la capitale, pour la visite de la maison, devenue musée, de Tchaïkovski. Piotr Ilitch Tchaïkovski recherchait un endroit paisible pour vivre, lui offrant le calme nécessaire pour ses travaux de composition. Il choisit Kline à cause de son paysage naturel de grande beauté, entourée de forêts, de prairies et de lacs ; et aussi pour sa gare sur la principale voie ferrée entre Moscou et St. Pétersbourg, lui permettant de se déplacer entre les deux villes, et de recevoir facilement ses amis. Il finit ici des chefs d’oeuvre comme Yolande ou Casse-Noisette, et écrivit plusieurs autres, parmi lesquelles la plus importante est la 6ème Symphonie, aussi appelée « La Pathétique ». Visite des différentes pièces de la maison, y compris le studio de Tchaïkovski. Promenades dans les jardins, qui furent une grande source d’inspiration pour ses compositions. Récital de jeunes musiciens. Déjeuner sur place. Retour à Moscou. Dîner et nuit à Moscou.

Jour 4 : Mardi 02 juillet 2019
MOSCOU / SAINT PETERSBOURG
Le matin, découverte de la Place Rouge, du quartier du Goum (les magasins universels d’Etat), et la Rue Tverskaïa (ex Gorki). Puis, découverte de quelques stations du métro moscovite, souvent très richement décorées. Enfin, visite intérieure du Bolchoï, célèbre théâtre formateur de grands danseurs. Déjeuner à Moscou. L’après-midi, transfert vers la gare de Moscou. Train rapide Sapsan (2ème classe). Arrivée à Saint-Pétersbourg, accueil à la gare par le guide de Saint-Pétersbourg. Dîner en ville. Concert à Capella Glinka. Nuit à Saint-Pétersbourg.

Jour 5 : Mercredi 03 juillet 2019
SAINT-PETERSBOURG
Le matin, tour panoramique, afin de repérer le plan très simple de la ville qui s'oriente autour de trois artères principales, rayonnant depuis l'Amirauté : la Perspective Nevski, la Rue Dzerjinski et la Rue Maïorov. Visite de la cathédrale Notre Dame de Kazan, où furent célébrées les obsèques de Tchaïkovski. Déjeuner au restaurant à Saint-Pétersbourg. L’après-midi, visite de la Forteresse Pierre-et-Paul située sur un îlot ceinturé par la Grande Neva et le Canal de Kronwerk. Cette immense forteresse renferme la célèbre Collégiale Saint-Pierre et Saint-Paul, dont la flèche dorée est l'un des symboles de la cité. Dîner en ville. Soirée au théâtre Mariinsky : ballet ou opéra - programme à venir. Nuit à Saint-Pétersbourg.

Jour 6 : Jeudi 04 juillet 2019
SAINT-PETERSBOURG
Le matin, visite du musée Russe. Déjeuner à Saint Péterbourg. L’après-midi, visite de l’appartement de Rimsky Korsakov. Puis, visite du Cimetière Tikhvine près de la Laura Nevsky. Dans cet émouvant cimetière sont inhumés plusieurs personnalités des Arts et des Lettres russes, dont de nombreux compositeurs comme Tchaïkovski, Glinka ou Moussorgski… Découverte de la Kapella de Saint-Pétersbourg. Sa salle de concerts est dotée d'une excellente acoustique. Dîner en ville. Soirée concert de clôture à la Philharmonie de Saint-Pétersbourg. Nuit à Saint-Pétersbourg.

Jour 7 : Vendredi 05 juillet 2019
SAINT-PETERSBOURG / PETERHOF / SAINT-PETERSBOURG
Le matin, excursion en bateau vers Peterhof. Départ en hydrofoil vers Peterhof. Découverte de Peterhof, rival nordique du château de Versailles dont il s’inspire et qu’il surpasse par l’ingéniosité et l’abondance de ses jets d’eau, Peterhof -encore souvent appelé de son ancien nom de Petrodvorets- survient comme une vision de rêve avec son palais posé sur une colline et ses fabuleux parcs au bord de la Baltique. De juin à septembre, lorsque des milliers de jets cristallins s’élancent et s’entrecroisent, les jardins de Peterhof se transforment en une véritable féérie aquatique. Ce domaine, à 29 kms à l’ouest de Saint-Pétersbourg, est né à partir de la petite résidence d’été que Pierre le Grand fit construire sur ces lieux en 1705 et qui lui permettait de surveiller les travaux de Cronstadt. Déjeuner en cours de visite. L’après-midi, retour à Saint-Pétersbourg en autocar. Temps libre pour ceux qui le souhaitent. Suggestion en option : visite libre du célèbre Musée de l'Ermitage qui abrite plus de trois millions d'oeuvres d'art, dont 15 000 "seulement" exposées. Les maîtres des plus grandes écoles sont ici représentés (supplément de 16 € par personne).
Dîner et nuit à Saint-Pétersbourg.

Jour 8 : Samedi 06 juillet 2019
SAINT-PETERSBOURG / PARIS
Dans la nuit transfert à l’aéroport de Saint-Pétersbourg.
Envol de Saint-Pétersbourg à destination de Paris-Roissy Charles de Gaulle.

NB : L’ordre des visites peut être soumis à certaines modifications.