RÉVEILLON MUSICAL A SAINT PETERSBOURG

RÉVEILLON MUSICAL A SAINT PETERSBOURG

NOTRE ACCOMPAGNATEUR

Patrick BARBIER

D’origine nantaise, Patrick Barbier est professeur émérite de l'Université catholique de l'Ouest-Angers. Il s'intéresse aux rapports entre la musique et la société, à l'époque baroque et à l'époque romantique. Vice-chancelier de l'Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire, il a publié une douzaine d'ouvrages traduits en plusieurs langues, et donne de nombreuses conférences en France et à l'étranger. Il collabore depuis la 1ère édition-1995 à la Folle Journée de Nantes, écrit des articles dans de nombreuses revues et a produit des séries d'émissions sur France-Musique.

Prix par personne

sur une base de
Supplément en chambre individuelle

2460 €

25  pers.

340 €

Une sélection  Logo-LaCroix-2015-Orange

Du samedi 28 décembre 2019 au jeudi 2 janvier 2020

Saint Pétersbourg c'est avant tout la ville impériale, créée par Pierre le Grand sur des marécages à l'embouchure de la Neva, et embellie par les impératrices Élisabeth Petrovna et Catherine II

 Jour 1        PARIS / SAINT PETERSBOURG

le matin :           Décollage de Paris à destination de Saint Pétersbourg via Varsovie

fin d'après-midi :          Arrivée à l’aéroport de Saint Pétersbourg.

Récupération des bagages.

Accueil par votre guide francophone et transfert vers votre hôtel.

Conférence préparatoire de Mr Patrick Barbier au concert de la Philharmonie.

Dîner et nuit à l’hôtel.

Jour 2         SAINT PETERSBOURG

Petit déjeuner à l’hôtel.

Tôt le matin, participation à un office religieux orthodoxe pour entendre les chants orthodoxes.

Excursion à Pouchkine, Tsarskoe Selo.

Visite du Domaine Impérial de Pouchkine où Catherine Ier avait établi sa résidence. Il est composé de deux palais dont le Palais Catherine, joyau de l’architecture baroque. C’est l’Impératrice Catherine II qui est à l’initiative de cette construction en 1750 dont le dessein fut d’éclipser le Château de Versailles. Visite du palais et du parc.

Déjeuner au restaurant.

Visite du célèbre Musée de l'Ermitage, le bâtiment principal, qui abrite plus de trois millions d'œuvres d'art, dont 15 000 "seulement" exposées. Les maîtres des plus grandes écoles sont ici représentés.

Dîner.

Concert à la Philharmonie de Saint Pétersbourg, un concert classique dans l’une des plus belles salles du monde

Nuit à l’hôtel.

Jour 3         SAINT PETERSBOURG

Petit déjeuner à l’hôtel.

Tour de ville panoramique afin de repérer le plan très simple de la ville qui s'oriente autour de trois artères principales, rayonnant depuis l'Amirauté : la Perspective Nevski, la Rue Dzerjinski et la Rue Maïorov. C'est dans ce périmètre et sur les bords du fleuve que se trouve le centre historique de la ville.

Visite de la Forteresse Pierre-et-Paul située sur un îlot ceinturé par la Grande Neva et le Canal de Kronwerk. Sa construction fut décidée par le Tsar afin de préserver et défendre le débouché sur la Baltique, récemment arraché aux Suédois. Cette immense forteresse renferme la célèbre Collégiale Saint-Pierre et Saint-Paul, dont la flèche dorée est l'un des symboles de la cité.

Déjeuner au restaurant.

Visite du musée Fabergé. L’un des derniers musées privés de Saint-Pétersbourg (ouvert en 2013), il est né de la collection d’œuvres du célèbre joaillier russe Karl Fabergé, acquise par un fonds russe en 2004. Il s’agit surtout des célèbres œufs de Pâques ayant appartenu à la famille royale. En outre, le musée présente des pièces de mobilier, des articles de table et des bijoux.

 Visite de la cathédrale Saint-Isaac, l’une des plus grandes églises de Saint-Pétersbourg. Sa construction a pris 40 ans, il reste aujourd’hui dans le centre-ville, l'un des bâtiments les plus impressionnants. À l'intérieur de la cathédrale, vous pouvez visiter une exposition qui raconte l'incroyable histoire de sa construction, représentée par les documents historiques authentiques, des plans et des modèles. Enfin, vous pouvez monter au sommet de la cathédrale de la colonnade, afin de découvrir l'une des meilleures vues panoramiques de la ville! Vous serez impressionnés sans aucun doute.

Conférence de Mr Patrick Barbier : Tchaïkovsky à Saint Pétersbourg : de la gloire au drame.

Dîner et nuit à l’hôtel.

Jour 4         SAINT PETERSBOURG

Petit déjeuner à l’hôtel.

Visite pédestre du centre-ville, du marché de Noël.

Découverte de l’épicerie Elisseyevskiy. La boutique “Eliseevsky” a ouvert en 1901 dans un immeuble cossu du XVIIIème siècle. Depuis lors, elle est considérée comme la meilleure boutique qui soit.

Au XIXème siècle, Gregory Eliseev transforme secrètement un luxueux appartement en un somptueux et grandiose commerce. Eliseev voulait surprendre le tout Moscou. Dès l’ouverture, la grande épicerie – conçue sur plusieurs étages comme un palais de la gastronomie, avec ses colonnes et chandeliers de cristal – connaît un succès retentissant et une foule de moscovites s’y pressent. On y trouve toutes sortes de pains, desserts, chocolats faits maison, et de plats préparés comme la salade boyarsky, le saumon légèrement fumé, les champignons marinés, le bortsch moscovite, etc.

Visite du métro.

Construit en 1955 à 90 mètres de la surface du fait de son sol marécageux, il est le plus profond du monde et comporte actuellement cinq lignes parcourant la ville. Parmi ses stations, les plus anciennes sont les plus somptueuses avec l’emploi de marbre et des décorations murales digne de grands musées. Avtovo et Narvskaïa sur la ligne 1 font parties des 100 plus belles stations de métro de la planète avec leurs sculptures, œuvres d’arts, lustres et ornements.

 Déjeuner au restaurant.

 Transfert en autocar vers le Palais Vladimir.

A partir de 20h00 : soirée du Réveillon au palais du Grand Duc Vladimir (visite guidée du palais, spectacle de danses classiques, spectacle de cosaques avec musique traditionnelle etc).

Transfert retour en autocar vers l’hôtel.

Nuit à l’hôtel.

Jour 5         SAINT PETERSBOURG

Petit déjeuner à l’hôtel.

Puis reste de la matinée libre.

Conférence de Mr Patrick Barbier : la « diva » Pauline Viardot à Saint Pétersbourg : rencontre avec Tourguéniev et triomphes devant le tsar.

Déjeuner au restaurant.

Visite du Palais Youssoupov.

C'est l'un des quatre palais que possédaient les Youssoupov, la plus riche famille de Saint-Pétersbourg à la veille de la Révolution. On y trouve un ravissant petit théâtre et les somptueux appartements privés de ces princes connus pour leur philanthropie et leurs collections d'art.

Dressé le long de la Moïka, ce palais fut conçu par l’architecte français Vallin de La Mothe en 1770. Il fait partie des rares palais particuliers de Saint-Pétersbourg ayant conservé leur décor luxueux d’époque avec, notamment une impressionnante salle de bal, de superbes salons, et un adorable petit théâtre à l’italienne dans lequel a chanté la grande cantatrice romantique Pauline Viardot, que l’on admire encore aujourd’hui.

Le Palais Youssoupov de Saint-Pétersbourg est également connu pour avoir été le lieu de l’assassinat de l’aventurier mystique Grigori Raspoutine.

Dîner et nuit à l’hôtel.

Jour 6        SAINT PETERSBOURG / PARIS

Petit déjeuner à l’hôtel.

Visite de l’église Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé. Le long du canal Griboedov, l’église du Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé (officiellement Résurrection-du-Sauveur), avec ses bulbes caractéristiques de l’architecture traditionnelle russe, attire immanquablement. Bâtie à l’emplacement même où le tsar Alexandre II fut assassiné en 1881 - d’où son nom -, elle ressemble étonnamment à la cathédrale Basile-le-Bienheureux située sur la place Rouge à Moscou. Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé contraste avec le style baroque ou néoclassique du centre-ville.

Visite de la cathédrale Notre Dame de Kazan, principale cathédrale de la ville car elle est le siège de l’évêque orthodoxe de Saint-Pétersbourg. Elle est consacrée à la Vierge de Kazan, l’icône la plus vénérée en Russie.

C’est là qu’ont eu lieu les funérailles de Tchaïkosvky en 1893.

L’empereur Paul 1er commanda sa construction selon le modèle de la basilique Saint Pierre à Rome. La construction fut réalisée durant 10 ans (de 1801 à 1811). Réalisée par l’architecte Andreï Voronijin, de style néoclassique, elle possède une grande colonnade de 96 colonnes qui donne sur l’avenue Nevski.

Après la Révolution de 1917, la cathédrale fut fermée et en 1932 elle fut rouverte comme « Musée d’histoire de la religion et de l’athéisme ».

En 1996, la cathédrale fut rendue à l’Eglise Orthodoxe Russe.

Déjeuner au restaurant.

Transfert vers l’aéroport de Saint Pétersbourg.

Début de soirée :  Décollage vers Paris via Varsovie

Tard le soir :           Arrivée à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle

ORDRE DES VISITES : peut être soumis à certaines modifications pour des raisons de logistique. Cependant, l’ensemble des visites mentionnées au programme sera respecté.

Les commentaires sont fermés.